Sélectionner une page
Marianne Croux soprano
Marianne Croux, Grange festival, Frasquita

Biographie

Parcours…

Après avoir commencé ses études musicales par le violon et le piano, Marianne se tourne vers le chant à l’âge de 15 ans. Elle entre en double cursus piano et chant à l’Institut d’Enseignement et de Pédagogie de Namur (IMEP) avant d’être admise en chant en 2011 au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris dans la classe de Chantal Mathias.

En 2015, elle profite d’un d’échange pour partir à New-York à la Manhattan School of Music, et pour étudier avec la mezzo-soprano Mignon Dunn.

En juin 2016, elle obtient le Master en chant avec la mention: Très Bien à l’unanimité avec les félicitations du Jury.

Elle se perfectionne également avec Anne le Bozec, Margreet Honig, Regina Werner, Janina Baechie, Kenneth Weiss, Jeff Cohen, Susan Manoff, et Olivier Reboul.

A 18 ans, son premier prix au concours Dexia Classics lui permet de chanter avec l’orchestre de chambre de Wallonie à la Monnaie de Bruxelles. Elle interprète ensuite le rôle de Gretel dans l’opéra de Humperdinck « Hansel et Gretel », puis en 2010 Constance dans « Dialogues des carmélites » de Poulenc, en 2013 Louise de Vilmorin dans « La Carmélite » de Reynaldo Hahn, ainsi que Sophia dans « Iliade l’Amour » de Betsy Jolas en mars 2016.

Elle chante sous la direction de David Reiland à l’opéra, de Raphaël Pichon des cantates de Bach et Buxtehude, avec Emmanuelle Haïm des airs de cour et de tragédie lyrique au Palais Royal, avec Jean-Philippe Sarcos des messes de Mozart ainsi que le Requiem de Fauré.

Au théâtre du Châtelet, elle participe au spectacle « Avec Stephen Sondheim: en bonne compagnie » ,et à la Philharmonie de Paris elle chante le premier Elfe du « Midsummer’s Night Dream » de Mendelssohn avec l’orchestre et le chœur d’enfants de Paris, sous la direction de Cornelius Meister.

Saison 2016-2017…

En décembre 2016, Marianne crée le rôle de Calypso dans l’opéra  » les Constellations, une théorie » composé par Joséphine Stephenson sur un livret d’Antoine Thiollier.

Elle intègre en janvier 2017 l’opéra Studio de Lyon pour la production d’ Elektra de Richard Strauss. Cette production s’inscrit dans le festival « Mémoires », faisant revivre la mise en scène historique de Ruth Berghaus créée à Dresde en 1986, transmise par Katharina Lang. Harmut Haenchen, chef invité à Dresde lors de la création de la mise en scène, dirigeait à Lyon.

En avril 2017, elle est invitée à la première édition du festival de musique de chambre « La Brèche » à Aix-les Bains. Ce festival est soutenu par Susan Manoff, marraine du projet.

En juin et juillet 2017, Marianne interprétera Frasquita dans Carmen de Bizet pour la première édition de « The Grange Festival » dans le Hampshire. La mise en scène sera signée Annabel Arden et la direction musicale confiée au chef français, Jean-Luc Tingaud.

Pour la saison 2017-2018, Marianne sera résidente à l’Académie de l’Opéra National de Paris.

.